Emerald City : le petit plaisir coupable

Emerald City a fait couler beaucoup d’encre lors de sa sortie. Mal accueillie par la presse US, la nouvelle adaptation du Magicien d’Oz en a pris plein la vue. Mais est-ce vraiment justifié ?

Emerald City - Season 1

Synopsis : Après avoir été emportée par une tornade, Dorothy Gale se retrouve dans un monde mystique où se déroule une guerre épique et sanglante pour le contrôle du pays. Là-bas, Dorothy va découvrir sa vraie destinée et qu’aucun pays ne ressemble à Oz

Emerald City - Season 1

Première impression : c’est une orgie pour les yeux entre les costumes et les décors. Je sais pas ce que je préfère entre la robe rouge de la sorcière de l’Est, celle blanche de la sorcière Glinda, l’armure des gardes du magicien, ou encore les différents masques de bal de Lady Ev. Clairement, la production s’est lâchée sur le budget ! Quant aux décors, ceux-ci sont aussi variés qu’originaux.

Emerald City - Season 1

L’histoire progresse rapidement, on est vite plongé dans l’action. Les différentes intrigues se mettent en place au fur et à mesure qu’on découvre le royaume d’Oz.

Emerald City - Season 1

Alors d’accord ce n’est pas la série du siècle. Si vous vous attendez à un Game of Thrones, passez votre chemin. Le jeu d’acteur laisse un peu à désirer, les scènes s’enchaînent parfois trop vite et sans logique. La musique ne s’accorde pas toujours avec l’univers de la série (personnellement, je déteste les musiques teenagers dans des séries historiques ou fantastiques).

Emerald City - Season 1

Mais malgré tous ces petits défauts, l’histoire nous entraîne. On a quand même envie de savoir ce que va devenir Dorothy dans ce nouveau monde. Et puis c’est surtout sa romance avec le beau Lucas qui nous encourage à continuer de regarder !

Emerald City - Season 1

Au final, Emerald City fait partie de ces séries pas incroyables mais qu’on aime quand même ! On redevient adolescente devant des scènes de déclarations enflammées et de baisers sur fond de musique romantique. Un plaisir, certes coupable, mais quand même un plaisir !

Emerald City - Season 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s